FANDOM




Makoto Naegi (苗木 誠 Naegi Makoto) est le protagoniste de Danganronpa: Trigger Happy Havoc. Makoto est entré à l'académie suite à un tirage au sort, ce qui lui valut le titre d'Ultime Étudiant Chanceux (超高校級の「幸運」Chō Kōkō Kyū no "Kōun"). Au chapitre 6, son titre devient L‘Ultime Espoir ( 超高校級「希望」Chō Kōkō Kyū no "Kibō"). Au cours de l'histoire, Makoto devient un des principaux enquêteurs du jeu et notamment celui qui trouve la vérité derrière chaque assassinat. Makoto survit aux événements du premier jeu, et réussit à s'échapper à la fin.

Makoto retourne dans Danganronpa 2: Goodbye Despair et Danganronpa Another Episode: Ultra Despair Girls en tant que membre de la Future Fondation.

Il est à l'affiche de Danganronpa 3 The End of Kibougamine Gakuen avec Aoi et Kyouko. On peut remarquer qu'il est menotté.


ApparenceModifier

Makoto a environ 19 ans dans le premier jeu, bien qu'il croyait en être âgé de 17 ans à cause de sa perte de mémoire. À la fin de Danganronpa 3, il a quelques années de plus et est dans sa vingtaine d'années, autour de 21 ans au moins.

Makoto a une apparence plutôt mince et petite, étant plus petit que presque tous ses camarades de classe. Il a les cheveux bruns en pointes avec un ahoge proéminent et des yeux noisettes/verts pouvant aller vers le gris. Il porte une veste noir avec un gilet à capuche marron ainsi qu'un jean noir et des baskets rouges.

PersonnalitéModifier

Selon lui, Makoto est une personne très ordinaire au point qu'il se sent un peu incertain à ce sujet. Sa caractéristique la plus distinctive est son optimisme inhabituel.

Makoto est très gentil, coopératif et prêt à pardonner même s'il est parfois un peu naïf. Il est amical, poli et beaucoup plus terre-à-terre que les autres étudiants. C'est peut-être la raison pour laquelle il est capable de sympathiser avec eux lors des séquences Free Time, même avec les personnages les plus asociaux comme Byakuya Togami et Toko Fukawa.

Junko parle de lui comme d'un "garçon herbivore" signifiant que Makoto est quelqu'un de passif dans ses différentes relations; Cela est renforcé dans ses conversations avec les autres. Il est également un peu nerveux parfois et assez facilement malmené par d'autres personnages tels que Byakuya. Cependant, même s'il est parfois un peu facile à malmener, il est également capable d'être un orateur très déterminé et charismatique.

HistoireModifier

Avant la TragédieModifier

Makoto a vécu une vie normale avec ses parents et sa petite soeur, Komaru. Ils avaient aussi un chien quand il était enfant. Même si parfois il ne s'entendait pas avec sa sœur, il restait très proche d'elle. Tous les deux regardaient la télévision ensemble et partageaient des pensées similaires sur les mangas.

Dans une journée typique que pouvaient vivre Makoto et sa famille, sa mère regarderait toujours la même émission télévisée à midi, et son père ne raserait pas sa barbe le samedi quand il n'avait pas à travailler.

Au collège, Makoto était dans la même classe que Sayaka Maizono. Un jour, il trouva une grue et la sauva; cet acte de bonté attira l'attention de Maizono, et c'est de cette façon qu'elle se souvint de lui même après quelques années passées. Il est insinué que Makoto avait un béguin pour elle, mais ils ne sont jamais parlés dû à leurs différences de niveaux sociaux. Plus tard, il est entré au Lycée du Crépuscule.

Makoto avait une école normale, des amis normaux et une famille normale. Il était à peu près l'exemple parfait d'un lycéen normal.

Makoto a été sélectionné pour faire parti de la 78ème classe de l'Académie Kibôgamine en gagnant à un tirage au sort. La veille de son premier jour à l'Académie, le 20 Août 2010, Makoto alla sur un forum et regarda des informations sur ses futurs camarades de classe.

Le Pire Jour de Naegi Makoto à Jamais Modifier

Le jour où Makoto a été choisi pour assister à l'Académie Kibôgamine semblait être une journée ordinaire au début.

Makoto rentrait de l'école et il était dans un état d'esprit joyeux grâce au beau temps. Il avait le sentiment que quelque chose de bon pourrait lui arriver. Une pensée lui vint - il devrait peut-être prendre un détour pour rentrer chez lui. Il pensait à faire quelque chose de différent de d'habitude.

Makoto passa dans un parc, et a vu un groupe de ses amis en train de décider qui envoyer à l'épicerie avec un pierre-feuille-ciseaux. Ils invitèrent Makoto à rejoindre le jeu, d'habitude Makoto refusait (il ne connaissait pas plus de la moitié des personnes de toute façon), il a estimé qu'il pourrait aussi bien faire quelque chose de différent dans ce cas aussi. De plus - il y avait environ 10 personnes dans le groupe. Il ne pensait pas avoir une grande chance de perdre. Pourtant, il a perdu au premier tour. Tout le monde, sauf lui, avait fait pierre, alors qu'il avait joué les ciseaux. Ses amis étaient étonnés de voir à quel point Makoto était malchanceux, mais l'envoyèrent à l'épicerie pour leur acheter des snacks et des boissons malgré tout.

Dix minutes plus tard, Makoto était chargé de deux sacs lourds remplis des choses qu'il avait acheté à l'épicerie. Il essaya de se distraire avec l'émission de musique qui allait être à la télévision ce soir - avec Sayaka Maizono. Quand, comme son humeur a commencé à s'améliorer, le malheur frappa à nouveau. Les deux sacs en plastique se sont déchirés et ouverts en même temps, déversant leur contenu sur le trottoir. Quelques minutes passèrent et Makoto avait terminé de ramasser toutes les boîtes et les sacs, mais il a commencé à se poser des questions pendant un moment, sentant que le nombre de boîte qu'il avait ramassé étant plus petit que ce qu'il avait au départ. Il regarda autour de lui et repéra un vieil homme assis sur le banc. Le vieil homme s'est lentement penché et ramassa une canette de café qui avait roulé jusqu'à ses pieds, avant de l'ouvrir et boire. Cette canette de café appartenait à Makoto - mais le vieil homme disait que c'était normal de la boire puisqu'elle s'était arrêté juste devant lui. Makoto était stupéfait face à cette excuse incroyable, et a avoué au vieil homme qu'il semblait être malchanceux ce jour-là, se plaignant qu'il n'avait rien fait de mauvais pour mériter cette série de malheurs. Le vieil homme se mit à rire et dit à Makoto qu'il ne croyait pas au karma du tout. Il avait vu beaucoup de gens mauvais être béni avec la fortune, et beaucoup de gens aimables souffrir de toutes sortes de malheurs. En fin de compte, dit-il, la chance n'est pas quelque chose que l'homme peut contrôler, peu importe quel point on a du talent ou à quel point on travaille dur. Il suggère à Makoto de juste accepter les choses comme elles le sont.

Après avoir terminé leur conversation, le vieil homme redonna la canette de café à moitié vide à Makoto et partit, mais Makoto avait remarqué que le vieil homme avait laissé son téléphone sur le banc. Il appela le vieil homme, qui était déjà loin mais celui-ci semblait sourd face à ses appels. Makoto était en conflit avec lui-même - devrait-il ignorer le téléphone et apporter les snacks au parc, ou devrait-il laisser ses snacks et courir après le vieil homme? Il choisit finalement cette dernière option, et se partit à la poursuite du vieil homme. Ses appels ont été une nouvelle fois noyés - cette fois par le bruit d'un bus qui s'arrêtait devant. Le vieil homme est immédiatement parti en direction de la station de bus - Makoto a légèrement paniqué et a accélérer le rythme et s'est pour sauter dans le bus après le vieil homme en un clin d'oeil. Makoto a trouvé le vieil homme assis dans le dos, et alors qu'il était sur le point d'y diriger, ses jambes ont commencé à vaciller à cause de la course intense qu'il a eu et il a perdu l'équilibre. Juste avant sa chute au sol, il s'est instinctivement rattrapé à quelque chose. Il a entendu le bruit de quelque chose qui se déchire, et est tombé au sol malgré tout. Sa seule consolation était qu'il avait réussi à amortir un peu sa chute en saisissant l'objet mystérieux, mais même cela s'est avéré être tout simplement une continuation de son malheur.

Makoto a réussi à déchirer un sac, à partir duquel se sont déversés des dizaines de bijoux. Le propriétaire du sac, quelqu'un qui ressemblait à un banal salarié, a immédiatement sortit un couteau et a demandé à chacun de de ne plus bouger. L'homme s'appelait Jutaro Akufuku. Il a était un voleur qui avait été béni par la fortune aussi longtemps qu'il était en vie. Il avait tout simplement volé une petite boutique de bijoux et tout s'était passé parfaitement, jusqu'à ce qu'il soit impliqué dans le malchance de Makoto, ce qui ne pouvait pas être surmonté malgré son inhabituelle chance. Makoto a alors connu un léger malaise à cause de la série d'événements incroyablement malchanceux qui lui arrivaient. Et dire que tout avait commencé à cause de ce détour... Identifiant correctement Makoto comme étant la cause de sa récente malchance, Jutaro décida de le prendre en otage, et de forcer le conducteur à quitter son siège, le menaçant de trancher la gorge de Makoto s'il refusait. Jutaro fit asseoir Makoto sur le siège conducteur et l'utilisa comme otage. En attendant, il a ordonné aux passagers dans le bus de ramasser les bijoux éparpillés pour lui, assurant leurs sécurités s'ils coopéraient. Cependant, quand quelqu'un termina la collecte des bijoux, le vieil homme, qui avait fait semblant d'avoir sommeil jusqu'à ce moment-là, a vondi sur ses pieds et a plaqué Jutaro, le clouant au sol. Le vieil homme était un maître de kendo.

Vie Lycéenne de l'Assassinat MutuelModifier

Makoto est d'abord vu en face du bâtiment de l'Académie du Sommet de l'Espoir. Mais quand il pose le pied derrière le portail, il commence à sentir des vertiges puis il s'évanouit, il se réveille ensuite dans une salle de classe vide. Makoto commence à inspecter la salle quand il découvre que toutes les fenêtres de la pièce sont bloquées et boulonnées avec des plaques de fer, avec une caméra qui menace la salle dangereusement. Il découvre bientôt un crayon et une lettre écrite intitulé Infos d'Orientation. Ensuite, il quitte la salle et commence à explorer en se disant être dans l'Académie du Sommet de l'Espoir. Il trouve ensuite un groupe d'étudiants, chacun racontant une histoire avec un point commun: ils se sont tous réveillés dans une salle de classe après avoir perdu connaissance en faisant un pas à l'intérieur du terrain de l'école.

La vie académique commence!Modifier

Tout au long des présentations, Makoto rejoint les autres lycéens dans la salle quand ils virent Monokuma. Avec ses soupçons sur l'ours parlant, Makoto se fait gagner par un certain malaise dans son esprit quand Monokuma a donné une information aux étudiants: soit vous vivez ici pour toujours ou alors vous tuez un de vos camarades sans être découvert pour être "diplômé" (seul le tueur est diplômé même si c'est un plan de groupe).

Après avoir appris cela, Makoto reste silencieux et choqué tout en remarquant que l'Académie du Sommet de l'Espoir est plutôt une académie du désespoir. Le silence est ensuite rompu par Kyouko, disant que attendre et ne rien faire ne serait pas une solution. Makoto retrouve ses sens et propose de séparer le groupe en plusieurs équipes pour trouver une sortie. Voyant l'insociabilité de Byakuya, Mondo s'énerve contre lui. Makoto s'arrête pour essayer de les séparer mais Mondo le frappe et par la suite, il se réveille dans sa chambre universitaire avec Sayaka à côté de lui.

Après s'être réveillé, Makoto rejoint ses camarades pour rechercher une sortie dans l'académie. De retour au gymnase, Monokuma apparaît de nouveau devant les élèves pour leur reparler de l'histoire de tuerie et de diplôme, et il demande aux élèves de se rendre dans la salle d'Audio Vision. Arrivé là, Makoto remarque qu'il y a dans un carton, des DVD avec inscrit dessus tous les prénoms des étudiants. Il prend donc le sien, et il s'assoit en face de l'écran puis il lança le DVD.

Ce DVD aurait pu être tout simplement banal. Car on y va sa famille qui l'encourage à réussir dans l'Académie. Cependant, au plan d'après, on y voit sa maison complètement détruite, sans trace de sa famille. Après avoir regardé l'horrible DVD , le visage de Makoto pâlit et, il commence à penser qu'il doit absolument trouver un moyen de sortir immédiatement.

En regardant autour de lui, il voit Sayaka regardant l'écran paniquée et en tremblant de peur, indiquant que le contenu de son DVD était lui aussi horrible. Voyant Sayaka se lever et courir en dehors de la salle, Makoto la suivi et tenta de la calmer en lui promettant de protéger sa vie au péril de la sienne.

La mort de Sayaka, les premières fausses allégations et le premier tribunal de classeModifier

Malheureusement pour Makoto, sa promesse de protéger Sayaka ne peut être tenue lorsqu'il la retrouve morte dans la salle de bain de sa chambre. (Ils avaient échangé leurs chambres la nuit d'avant, car Sayaka avait peur. Donc Makoto dormait dans la chambre de Sayaka et vise-versa.) Dévasté par la vue du corps de Sayaka, il s'évanouit.

Puisque Sayaka est morte dans sa chambre, Makoto devient le principal suspect de l'enquête.

(On remarquera que la plupart des élèves pensent que c'est lui le meurtrier, sans aucunes preuves.)

Dans sa quête pour s'innocenter, Makoto a travaillé à travers de nombreux débats houleux et à recueilli des éléments. Pendant que Kyouko et Makoto inspectaient le cadavre de Sayaka, ils ont remarqué que quelque chose d'étrange derrière elle.  Le chiffre " 11037" écrit avec son sang. Qui se révélera être, si on retourne ces chiffres, le nom "LEON".

Pendant le Tribunal de Classe, Makoto fait tout pour prouver qu'il est innocent, avec toutes les preuves qu'il a trouvé. Leon Kuwata devient donc, a son tour le principal suspect. Naegi a un débat court, mais intense avec Leon, et on a finalement appris que Sayaka avait invité cette nuit là Leon avec comme objectif de le tuer, et de pouvoir s'enfuir de l'école. La conclusion est donc, que Sayaka a échangé sa chambre avec celle de Makoto pour l'incriminer de ce meurtre.

Leon a finalement été reconnu coupable de l'assassinat de Sayaka, et se fait donc exécuter par Monokuma.

Après avoir assisté à l'exécution brutale de Leon à cause d'une machine de baseball, Makoto blâme Monokuma pour la mort de Leon et Sayaka. Son explosion émotionnelle a été, cependant arrêtée par Kyouko. Et Makoto reste ensuite maussade et silencieux.

Kyouko expliquera plus tard à Makoto que le motif  "11037" écrit par Sayaka aurait peut-être été écrit pour le protéger, malgré l'idée de départ qui était peut-être de le faire accuser. Elle avait donc décidé d'aider Makoto à trouver son meurtrier, car son plan n'a pas fonctionné, et c'est elle qui a été tuée. Makoto répondit qu'il supporterai la mort de Sayaka et de Leon et continuerai de vivre, afin que leurs morts ne soient pas oubliées et qu'il les venge en découvrant le mystère de cette école.

ExécutionModifier

Article détaillé : Leçon Extra-Scolaire

100 Epées (Exécution Alternative, Non Utilisée)Modifier

Makoto est placé dans un tonneau avant que Monokuma n'en referme le couvercle. Alors qu'il est sur le point de s'échapper, une épée venant de l'extérieur se plante dans le tonneau et frôle son visage. Makoto est en état de choc, mais de plus en plus d’épées s'enfoncent dans le tonneau. Le tonneau au départ vacille, mais après un certain nombre d'épées, il s'immobilise et cesse de bouger. Monokuma regarde à l'intérieur et le referme tout de suite après. Il s'enfuit et l'écran devient sombre.

Trivia Modifier

  • Makoto est l'un des seuls personnages à survivre à plus d'un jeu. Les autres sont Aoi, Kyoko et Hajime.
  • Makoto veut dire "loyauté" en Japonais, et Naegi veut dire "plantule" (jeune plante). Il se peut que ce soit une référence au fait qu'il propage l'espoir envers tout le monde, similairement à Junko qui souhaitait "planter des graines de désespoir".
  • Les passe-temps de Makoto sont regarder la télé et jouer aux jeux vidéo.
  • Dans le chapitre 2, il est révélé que le plus grand secret de Makoto est qu'il a fait pipi au lit jusqu'à environ 11 ans.
  • Dans DISTRUST, la version Bêta de Danganronpa, Makoto n'avait pas de nom. À la place, il était nommé Protagoniste (主人公).
  • Makoto et Byakuya sont les seuls personnages à apparaître dans tous les jeux et anime canon de la saga Hope's Peak.
    Makoto Naegi Report Card (Talent Reveal)
  • Dans le premier jeu, alors que le titre d'Ultime Espoir lui avait été donné près de la fin du jeu, son e-Handbook liste son talent en tant qu'"Ultime Désespoir". Ce n'est pas une erreur de traduction, puisque la même chose apparait dans la version Japonaise.
  • Makoto et Nagito ont le même doubleur dans les versions Anglaise et Japonaise. C'est dû au fait que Nagito soit initialement basé sur Makoto et soit censé être une version plus troublée de son personnage.