FANDOM


Kyoko Kirigiri
{{{Image}}}
Infos
Kanji
Romaji
TitreUltime ???

Ultime détective

SexeFemme
Anniversaire6 octobre
Taille167cm
Poids48kg
StatutVivante
FamilleKirigiri Jin
Débuts
JeuxDanganronpa: Trigger Happy Havoc

Super Danganronpa 2 : Goodbye despair

AnimeDanganronpa : the animation
Manga
NovelDanganronpa Kirigiri
Voix
Voix Japonaise
Voix Anglaise
Kyoko Kirigiri ('霧切 響子 Kirigiri Kyōko) est un des personnages de Danganronpa: Trigger Happy Havoc.

Elle était amnésique et a été intitulé comme Ultime ??? d'abord. Plus tard, il a été révélé sa vraie identité comme étant l'Ultime Détective. Elle est aussi la fille de Jin Kirigiri, le décédé directeur de Hope's Peak Academy.

Elle survit lors du dernier tribunal de classe et s'enfuit avec les autres.Elle fait aussi une brève apparition dans le second jeu vidéo, Super Dangan Ronpa 2, avec Makoto et Byakuya. Kyoko a rejoint la « Future Fondation », avec les autres survivants du premier jeu.

Un roman basé sur son passé s'intitule « Dangan Ronpa Kirigiri ». Mais n'est disponnible que en Anglais ou en Japonnais

Elle reviendra avec Makoto, Aoi et Yasuhiro dans Danganronpa the end of Kibougamine gakuen

ApparenceModifier

Kyoko est relativement grande, fine, avec une peau pâle et des yeux mauves. Elle a de longs cheveux blancs nuancés de mauve également, avec une petite tresse sur le côté, attachée par un ruban noir. Elle porte une veste mauve par dessus d'un chemisier blanc avec une cravate brune et une jupe courte et des bottes à talons. Elle porte toujours ses gants noirs pour camoufler les brûlures sur ses mains.</p>

PersonnalitéModifier

Kyoko Kirigiri est une fille mystérieuse et amnésique - qui a subi un lavage de cerveau comme tous les étudiants de la classe #78. Elle est très calme et ne semble pas tendu par les évènements, même quand un corps est découvert. Kyoko est aussi l'une des seules étudiantes à voir les choses objectivement et ne pas tirer de conclusions hâtives, faisant d'elle une alliée précieuse pour Makoto. Lors de la séquence des présentations cependant, elle se montre froide et presque un peu méprisante, quand Makoto lui demande son "Ultimate". Elle lui répond alors qu'elle n'a pas à le lui dire, et que de ce fait, elle ne le fera pas. De ce fait, elle peut sembler assez cassante d'apparence. C'est en réalité une conséquence de son éducation familiale et de l'abandon de son père, qui la rend assez distante, et parfois un peu trop fière. Néanmoins, Kirigiri est très sensible à propos du directeur de l'académie (qui se révèle plus tard être son père), qui va jusqu'à perdre tout contrôle d'elle-même quand alter Ego a mentionné le fait qu'il pouvait se révéler être leur tortionnaire. Aussi, elle n'aime pas quand quelqu'un lui cache quelque chose.

Elle est devenue proche de Naegi depuis le premier meurtre, et le met régulièrement à contribution pour l'assister dans ses enquêtes, ou partager des indices avec lui. Durant les procès, elle et lui sont systématiquement les deux piliers du rétablissement de la vérité. Quand Makoto se déclare coupable en refusant de mettre en lumière le mensonge de Kyoko dans le cinquième chapitre (alors qu'il était innocent et que, par chance, il fut sauvé à la dernière minute par Alter Ego), elle se tient en retrait, arguant d'elle-même que si elle est condamnée, le mystère de l'école ne sera jamais découvert. Elle dit néanmoins a Makoto avant son exécution qu'elle néanmoins lui demande pas de la pardonner, mais elle espère qu'il comprend ses motivations. Pourtant, après l'intervention inopinée d'Alter Ego, elle se montre souriante, ce qui implique qu'elle est heureuse que Makoto ne soit pas mort. Quand elle voit qu'il est tombé dans la déchetterie, elle y plonge cachée dans un sac poubelle afin d'aller le chercher et de "payer sa dette", selon ses propres mots.

Elle est aussi capable de trouver les mots justes pour réconforter les gens : par exemple, après le premier tribunal de classe (pour le meurtre de Sayaka Maizono), elle vient voir Naegi dans sa chambre et lui dit qu'elle pense que Sayaka voulait vraiment le protéger, ce qui est pourquoi elle avait écrit « LEON » sur le mur. Pour autre exemple, quand elle pointe le fait que l'ID de Chihiro est cassé, elle déclare que c'est parce que Mondo ne voulait pas que le secret de Chihiro soit révélé, et qu'il a, dans un sens sa « promesse d'hommes ».

Derrière sa personnalité qu'on peut désigner de froide, Kyoko est peut-être simplement une personne très déterminée, masquant le poids de ses secrets demande famille autant qu'elle le peut. Elle n'est pas sentimentale, car elle a du mal à faire confiance aux autres - elle a été élevée selon la ligne de la neutralité, elle n'est donc pas supposée pencher du côté de la justice ou du mal, seulement de la vérité. Pourtant au fil de l'aventure, elle appellera ses camarades "amis", ce qui pourrait supposer qu'elle tend à s'adoucir.

HistoireModifier

Pré-Désespoir IncidentModifier

Kyoko vient d'une célèbre famille de détectives, et même si sa famille se gardait de révéler leurs talents, elle a annoncé publiquement ses aptitudes, pour que la Kibougamine Academy puisse l'accepter.

Vie lycéenne d'assassinat mutuelModifier

Pendant le début du jeu, Kyoko prend certaines distances vis-à-vis des autres pendant les investigations. Elle semble ne pas coopérer avec les autres et fait ses propres enquêtes dans son coin. Elle a des rôles majeurs dans la résolutions des enquêtes et durant les tribunaux de classe. Un peu plus tard dans le jeu, elle commence à croire en Naegi et à développer des liens amicaux avec lui.

Le premier tribunal de classeModifier

Kyoko est la seule personne qui croit que Makoto est bel-et-bien innocent et essaye de prouver son innocence. Elle jouera un rôle capital dans la résolution de l'enquête et ira même jusqu'à réconforter Makoto dans sa chambre à propos de Sayaka.

Le retour miraculeux et les tensions avec la vraie EnoshimaModifier

Après le retour miraculeux de Makoto, Kirigiri demande à Monokuma de rouvrir le tribunal, ce que l'ours accepte.

Elle est par la suite réunie avec les autres élèves, qui croient encore que Naegi est coupable du meurtre de Mukuro Ikusaba . Pendant l'investigation, elle découvrit que son père n'était d'autre que Jin Kirigiri, l'ancien directeur de l'établissement, et qu'il n'était plus de ce monde. En effet, son squelette est emballé dans un carton enveloppé de papier d'emballage qui se trouve dans une pièce secrète se situant dans la chambre du directeur. Même si elle ne paraît pas attristée par cette révélation, elle était clairement choquée par le fait qu'il ne l'avait jamais oublié, si bien que son mot de passe fut le nom complet de Kyoko et qu'il avait une photo d'elle enfant dans sa chambre. Alors qu'elle semblait énervée contre son père, elle avait intimé à Naegi de le laisser seule pour « collecter » ses sentiments. Quand l'identité de l' « headmaster » fut révélée, Kyoko fut choquée des raisons qui avait poussé son père à abandonner sa famille et son but de créer cette académie, ce qui la fit taire pour la premier fois. Une fois remotivée par les mots Makoto, comme quoi l'espoir était toujours présent, Kyoko s'intéressera à nouveau au tribunal, qui semble en lien avec son père, et s'excusa auprès de Naegi, lui disant que son père n'aurais jamais voulu qu'elle sacrifie un ami pour sauver sa peau. Avec son soutien et celui de Togami, Makoto força Junko à s'exécuter elle-même dans une punition spéciale, la Super Dasty Nasty Torture, qui regroupe toutes les exécutions ayant été subies, se qui conduit à sa « mort » et les survivants peuvent enfin sortir de ce « jeu diabolique ».

Considérant que leurs tourments sont dès à présent fini, Kyoko se demande si l'espoir de Naegi subsistera quand ils regagneront l'extérieur, qui fut normalement détruit à cause de Junko et de son organisation. Puis, Kyoko et les cinq autres survivants fonderont la « Future Foundation » et la joindront pour tenter de rendre ce monde comme il l'était avant.

Free TimeModifier

CadeauxModifier

A obtenir auprès de la machine Monokuma (les noms seront en anglais, puisque aucun patch en français n'existe et que le jeu n'est pas encore sorti en Europe.)

  • Luwak Coffee

  • Blueberry Perfume

  • In-Vitro Rose

  • Cherry Blossom Bouquet

  • Bojobo Dolls

ChoixModifier

Pendant les « Free Times », le joueur pourra occasionnellement faire un choix entre deux ou trois propositions. Ce sont les « bons » choix. (les noms seront en anglais, puisque aucun patch en français n'existe et que le jeu n'est pas encore sorti en Europe.)

  • Swimmer

  • Gloves

TriviaModifier

  • Dans la version beta de Danganronpa, Kyoko est la première victime.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard