FANDOM



Koichi Kizakura (黄桜 公一 Kizakura Kōichi) est un personnage apparaissant dans Danganronpa 3: La Fin de l'Académie Kibôgamine. À l'Académie Kibôgamine, il était le professeur originel de la classe 77-B, prédécesseur de Chisa Yukizome, et chercheur de talents.

Il est membre de la Future Foundation et le leader de la 3ème Division. Ses responsabilités incluent les ressources humaines, ce qui inclue la recherche de possibles nouveaux membres, et l'assignation du personnel.

Il est, ainsi que d'autres membres de la Future Foundation, forcé à participer au dernier Assassinat Mutuel.

Apparence Modifier

Kôichi est un homme aux airs décontractés, aux cheveux blonds et aux yeux bleus. Il a une moustache fine et un bouc.

Il porte un chapeau blanc légèrement abîmé, une cravate bleu délavé, un costume noir et des chaussures sans lacets marrons. Son badge de la Future Foundation est accroché au revers de sa veste.

Quand il était chercheur de talents à l'Académie Kibôgamine, il portait un smoking blanc, avec en dessous un gilet noir et une chemise verte, et au dessus une cravate bleu-gris. Il portait aussi un fedora blanc et noir.

Personnalité Modifier

Kôichi est toujours très décontracté, passif et quelque-peu imprédictible - il choisit généralement de ne pas s'impliquer dans les disputes ou problèmes. Il lui arrive d'être beaucoup trop insouciant : en effet, avant les événements de la Tragédie, il semblait plutôt irresponsable et préférait boire à enseigner. Malgré son attitude, il restait toujours loyal à son ami et directeur, Jin Kirigiri.

Il devient pourtant digne de confiance quand la situation le requiert, car il est rapide d'esprit et a une bonne intuition, ce qui lui permet de rapidement analyser et comprendre les talents de chacun, tout autant que leur personnalité. Il se montre aussi parfois très intelligent et bon observateur, bien que ce ne soit pas une facette de lui qu'il laisse souvent paraître.

Capacités Modifier

Chercheur de talents Modifier

Koîchi a la capacité de sentir, reconnaître et comprendre le talent de quelqu'un, et son travail est de le recruter. Il a recruté une grande partie des élèves ayant pris part à l'Académie Kibôgamine, et joue ce même rôle dans la Future Foundation, pour laquelle il recrute de nouveaux membres.

Vif d'esprit Modifier

Malgré ses airs décontractés, Kôichi est un très bon observateur capable d'être très intelligent. Il préfère observer toutes sortes d'événements de loin, évitant les confrontations. Quand il cherche Kyôko Kirigiri, il décide de rester près des corps, sachant qu'en tant qu'ancienne Ultime Détective elle viendra les examiner, et cette idée s'avère fonctionner. Il réussit aussi à se débarrasser de tous les pièges laissés par Sônosuke Izayoi et plus tard, à piéger Jûzô Sakakura avant qu'il atteigne le salon. Il a d'ailleurs facilement déterminé son NG Code en voyant qu'il n'avait pas donné de coup de poing.

Intuition pointue Modifier

Kôichi semble avoir, comme Akane Owari, une très bonne intuition, puisqu'il devine souvent correctement les choses en ne se basant que sur un pressentiment. Notamment, il a très tôt supposé que Miaya Gekkogahara n'était pas digne de confiance, et a su dans quelle situation Nagito Komaeda était quand il a été exclu. Il est cependant possible qu'il ait été suspicieux de Miaya car en tant que chercheur de talents, il l'a lui-même recrutée, et pourrait être capable de voir les différences entre la vraie et son imitation.

Histoire Modifier

Avant la Tragédie Modifier

Kôichi était un des nombreux chercheurs de talents de l'Académie Kibôgamine, capable de reconnaître les talents chez les jeunes passables d'être scolarisés à l'académie. Il était aussi le professeur titulaire la classe 77-B, mais car il était saoul la majorité du temps, il a laissé cette responsabilité à son assistance, Chisa Yukizome.

Danganronpa 3 : Désespoir Modifier

Épisode 01 - Rebonjour, Académie Kibôgamine Modifier

Kôichi est installé sur une chaise dans le bureau de Jin Kirigiri pendant que Chisa accepte officiellement sa position de professeur titulaire de la casse 77-B. Ayant la gueule de bois, il a du mal à se retenir de vomir, mais il encourage joyeusement Chisa en lui disant de faire de son mieux. Quand elle est partie, Kôichi commente que Chisa est exactement comme dans son souvenir, et il demande à Jin s'il est vrai que c'est Kyosuke Munakata qui l'a recommandée comme professeure.

Quand Jin confirme, il lui conseille de faire attention, trouvant que l'influence de Kyosuke grandit très vite malgré sa jeunesse, et qu'il risque de poser un problème quant à sa position de directeur. Le restant de la journée, Kôichi reste dans le bureau de Jin, et observe depuis la fenêtre.

Épisode 02 - Mon Cœur des plus Impurs pour Vous Modifier

Kôichi apparaît au début de l'épisode. Il se demande pourquoi Chisa entoure les jours sur son calendriers en rouge, ce à quoi elle répond joyeusement que chaque cercle représente une classe complète, lui rappelant son propre rôle de professeur titulaire. Il l'encourage une fois de plus, lui disant de continuer à travailler dur pour qu'ils ne finissent pas professeurs du Reserve Course. Après cela, Kôichi quitte la pièce pour aller chercher Céleste Ludenberg et lui faire joindre l'académie.

Épisode 03 - Un Adieu à tous les Futurs Modifier

Kôichi, Jin et Kazuo Tengan se réunissent dans le bureau du directeur. Quand il apprend que Hajime Hinata a accepté de participer au projet Izuru Kamukura, il établit qu'il n'aime pas le talent et l'espoir artificiels.

Épisode 04 - La Mélancolie, Surprise, et Disparition de Nagito Komaeda Modifier

Après l'attentat à la bombe à l'Académie Kibôgamine, Kôichi et Chisa sont sommés de se rendre dans le bureau du directeur. Kôichi mentionne que Ruruka Andô, Seiko Kimura et Sônosuke Izayoi sont exclus. Après avoir délibéré de la décision à prendre au sujet de Nagito qui a indirectement contrôlé l'attentat, Jin décide qu'il devrait être indéfiniment exclus. Kôichi est placé en probation en tant que professeur titulaire de Nagito, et Chisa est transférée dans le Reserve Course en échange de quoi Nagito pourra revenir à l'académie. Kôichi jette un coup d’œil au dossier de Nagito et commente que "la chance fait peur".

Épisode 05 - Le Début de la Fin Modifier

Kôichi est dans le bureau du directeur avec Jin, il félicite Chisa pour son retour du Reserve Course et sa désignation officielle en tant que professeur titulaire la classe 77-B. Lui a été réassigné pour ne plus devenir que chercheur de talents. Quand Chisa lui demande des nouvelles de Nagito, il lui explique qu'il n'a toujours pas pu le contacter et suppose qu'il a gagné un voyage autour du monde gratuit à un tirage au sort, supposition qui s'avère vraie et se confirme dans l'épisode 07.

Épisode 07 - Le plus Grand, plus Atroce Incident de l'Histoire de l'Académie Kibôgamine Modifier

Kôichi téléphone à Chisa pour l'informer de la Tragédie de l'Académie Kibôgamine dès qu'il est lui-même mis au courant. Entendant Jin crier dans son bureau, il rentre et le calme en lui offrant une boisson. Jin est inquiet, et il lui fait promettre de protéger Kyôko si quelque-chose vient à lui arriver, et Kôichi accepte, disant d'un ton joueur qu'il épouserait Kyôko pour lui, ce à quoi Jin répond en souriant qu'il ne le laisserait jamais avoir la main de sa fille.

Épisode 11 - Au revoir, Académie Kibôgamine Modifier

Kôichi et Kazuo sont assis dans la salle d'attente du couloir. Kôichi boit depuis sa gourde avant de parler de la vitesse à laquelle toutes les morts étaient advenues, excepté pour la classe 78. Avant d'expliquer à Kazuo la tourmente de la situation à l'extérieur, il regarde les informations sur son téléphone et y voit le début de la Tragédie.

Jin désespère de ne pas avoir fait plus confiance à sa fille et son enquête, qui aurait permis de rapidement trouver la tête pensante, mais Kôichi pose sa main sur son épaule et lui dit qu'il soutient sa décision de protéger Kyôko au lieu de la mettre en danger.

Jin suggère que Kazuo et Kôichi s'en aillent tandis que lui reste dans l'académie et la transforme en refuse pour la classe 78, ce qu'ils acceptent tous les deux, et Kôichi blague en disant qu'il ne voudrait pas ruiner la réunion familiale. Jin n'apprécie pas la touche d'humour, disant que les choses les plus terribles pourraient advenir, ce à quoi Kôichi réplique qu'il ne devrait pas tant s'inquiéter, lui tendant un verre, et qu'il protègera Kyôko dut-il y laisser sa vie. Jin sourit et accepte son invitation et son verre.

Kôichi et Kazuo quittent le bâtiment, faisant une derrière pause dans l'entrée, pour regarder avec horreur les étudiants du Reserve Course tomber du bâtiment dont ils se sont jetés. Kôichi cache son visage avec son bras et déclare que le désespoir est trop fou pour être compréhensible.

Pendant la Tragédie Modifier

Kôichi, avec Kazuo, a construit la Future Foundation pour combattre l'Ultime Désespoir. Il a recruté plusieurs alumni de l'Académie Kibôgamine afin qu'ils prennent part à l'organisation, étant lui-même placé à la tête de la 3ème Division. Ses responsabilités incluent les ressources humaines, ce qui inclue la recherche de possibles nouveaux membres, et l'assignation du personnel.

Kôichi est une des rares personnes à avoir participé à l'assaut frontal du bâtiment de l'Académie Kibôgamine pour sauver la classe 78, son but personnel étant de sauver Kyôko. Quand finalement les survivants se sont échappés, il les a recrutés à la Future Foundation.

Danganronpa 3 : Futur Modifier

Épisode 01 - "Third Time's the Charm" Modifier

Kôichi, ainsi que les autres leaders de la Future Foundation, se rassemblent dans la salle de réunion pour discuter en privé de la situation de Makoto Naegi. Quand le sujet de leur conversation a dérivé, Kyosuke arrive et recentre la conversation sur la trahison de Makoto.

Le procès est par la suite repoussé à la suite de la blessure de Makoto, causée par Jûzô Sakakura, qui doit être soignée. Pendant ce temps, Kôichi attend dans la salle de réunion.

Le bâtiment commence à trembler, attaqué par un groupe inconnu, qui empêche toute sortie. Kôichi et tous les autres sont endormis par un gaz soporifique diffusé dans la salle. Quand ils se réveillent, ils ont tous un bracelet Monokuma autour du poignet. Ils apprennent que Monokuma a été ressuscité et celui-ci annonce le dernier Assassinat Mutuel de la Future Foundation, qui commence aussitôt, quand le corps de Chisa tombe avec le lustre du plafond.

Épisode 02 - Pendez la Sorcière Modifier

Kôichi est complètement troublé par l'annonce d'un nouvel Assassinat Mutuel, et quand il lui est demandé de pointer le traitre, il pointe Miaya en ne se basant que sur un pressentiment.

Épisode 03 - Cruelle Violence et Mots Vides de Sens Modifier

Kôichi s'est séparé du reste du groupe, observant en secret la bataille de Ruruka, Seiko et Sônosuke. Il déclare devoir se dépêcher pour aller rejoindre une certaine "fille".

Épisode 04 - Qui est un Menteur Modifier

La fille que Kôichi voulait retrouver se révèle n'être autre que l'ancienne Ultime Détective, Kyôko. Sachant qu'elle reviendrait examiner les corps de Chisa et Daisaku Bandai, il est allé l'attendre dans la salle de réunion, et c'est là qu'il la salue quand elle arrive avec Ryôta Mitarai. Il déclare se sentir plus en sécurité en proximité d'un détective.

Épisode 05 - Rêves de Jours Distants Modifier

Kôichi demande à Kyôko si elle a déjà terminé d'examiner le corps de Chisa, ce à quoi elle répond qu'elle a bientôt fini, révélant la méthode de l'attaquant après avoir examiné le corps du Grand Gozu, son sérieux impressionnant énormément Kôichi.

Épisode 06 - Aucun Homme n'est une Île Modifier

Kôichi se réveille dans la salle où se trouve le corps du Grand Gozu, avec Kyôko et Ryôta. Après cela, tous trois décident de partir à la recherche de la troisième victime. Sur le chemin, Kôichi n'arrête pas de divaguer au sujet de sa haine pour les détectives, ce qui énerve grandement Kyôko. Il lui assure qu'il ne faisait que blaguer, et lui conseille de plus exprimer ses sentiments. Énervée, elle lui demande ouvertement combien de temps il pense encore la suivre, le poussant à dire qu'il veut partir dans une autre direction.

Peu après cela, Ryôta et Kyôko découvrent le corps de de Sônosuke, et Kôichi celui de Seiko, accroché au mur. Avant qu'ils puissent inspecter les corps, Ruruka les supplie de venir l'aider dans le salon.

Épisode 07 - Qui a Tué le Rouge-Gorge Modifier

Kôichi apparaît tout d'abord dans un flashback, où accompagné de la professeure de sport, il attaque la bâtiment de l'Académie Kibôgamine en tentative d'en évacuer la classe 78. Il dit être impressionné par sa capacité à se battre malgré qu'elle soit seulement une professeure, ce à quoi elle répond qu'elle aimait bien plus enseigner. Kôichi admet que lui aussi aimait bien enseigner. Tous deux sortes pour faire face aux membres de l'Ultime Désespoir qui les attaquent, mais Kôichi ne prévient pas son alliée à temps, et elle est tuée par une explosion qui ne laisse derrière elle que son casque. Frustré, Kôichi chuchote le nom de Kyôko.

De retour dans le présent, où Kôichi défait un par un les pièges laissés par Sônosuke pendant que Kyôko examine son corps. Kôichi explique à Ryôta ce que sont les pièges activés par pression mécanique, ce qui impression la détective.

Un peu plus tard, Kôichi accuse Ruruka d'avoir voulu interférer dans l'investigation de Kyôko en faisant exprès d'être prise dans un des pièges de Sônosuke au moment où elle allait découvrir une preuve importante. Il appelle aussi Jûzô, qu'il sait caché de l'autre côté de la porte.

Quand Jûzô tente d'attaquer Kyôko, Kôichi l'en empêche en se moquant de lui pour utiliser un couteau bien qu'il soit l'ancien Ultime Boxeur. Il devine même son NG Code, l'ayant assez observé pour savoir qu'il n'a pas donné de coup de poing depuis le début du jeu. En échange, il révèle que lui ne peut ouvrir sa main gauche - mais il l'attire vers un piège qui envoie une lance dans l'épaule de Jûzô, le plaquant au mur.

Alors que Kyôko tente de reprendre son investigation, Ruruka déclenche un autre piège qui ouvre le sol sous les pieds de Kyôko vers un gouffre apparemment sans fin. Kôichi trépasse son NG Code pour la sauver, ouvrant sa main gauche pour la rattraper et la ramener en sécurité. Avant de lui-même tomber dans le gouffre, il se souvient une dernière fois d'une fois où il a pris une photo de Jin et Kyôko, quand ils étaient encore jeune, et il meurt avec le sourire, satisfait de mourir en s'étant sacrifié pour elle, annonçant pour lui-même à Jin qu'il a tenu sa promesse.

Super Danganronpa 2.5: Komaeda Nagito to Sekai no Hakaimono Modifier

Kôichi fait un caméo dans l'OAV. Il apparaît en train de saluer les étudiants à l'entrée de l'Académie Kibôgamine.

Relations Modifier

Jin Kirigiri Modifier

Kôichi et Jin étaient des amis très proches - ils se connaissaient depuis très longtemps, avant même que Jin quitte sa famille. Celui-ci, bien qu'il trouve parfois son attitude agaçante, se confiait à lui quant à tous ses problèmes administratifs et émotionnels. Kôichi tentait de l'aider, et il est toujours resté très loyal à Jin, qu'il respectait, et en qui il faisait confiance. Il était aussi une des rares personnes à réussir à le calmer en situation de stress.

Plus tard, réalisant que les choses n'allaient que s'empirer, Jin a décidé de mettre toute sa confiance en Koîchi et lui a fait promettre de protéger sa fille, Kyôko, si quelque-chose devait lui arriver. Kôichi était déterminé à garder sa promesse, plus encore après le décès de Jin, et il s'est finalement sacrifié pour la protéger. Les dernières pensées de Koîchi sont un souvenir d'avoir pris une photo de Jin et Kyôko ensemble quand elle était enfant, et finalement, un dernier message à Jin, qu'il a tenu sa promesse.

Kyôko Kirigiri Modifier

Kôichi se rapproche rapidement de Kyôko durant le dernier Assassinat Mutuel, déclarant qu'être aux alentours d'une détective le protègera, ce qui agace énormément cette dernière. Bien qu'elle soit de nature calme et peu émotive, elle n'hésite pas à montrer son agacement quant à sa présence.

Il est plus tard révélé que Kôichi ne reste aux alentours de Kyôko que pour la protéger, pour tenir la promesse qu'il a faite à Jin, son père, de la protéger, dût-il y laisser sa vie. C'est finalement ce qu'il fait ; quand Ruruka tente de tuer Kyôko il la sauve, au péril de sa vie. En effet, la rattraper, et en conséquence la sauver, lui a fait trépasser son NG Code, qui était de ne jamais ouvrir sa main gauche. Il meurt le sourire aux lèvres, satisfait d'avoir tenu sa promesse de protéger Kyôko.

Chisa Yukizome Modifier

Chisa était l'assistante de Kôichi en tant que professeur titulaire. Car il était saoul la majorité du temps, Chisa a pris sous sa requête le contrôle de la classe. Les deux s'entendaient bien, et c'est Koîchi qui a invité Chisa à joindre la Future Foundation. Il faisait souvent de son mieux pour encourager Chisa, et celle-ci, en échange, l'encourageait à faire de son mieux.

Ryôta Mitarai Modifier

Ryôta ne fait pas particulièrement fait confiance à Kôichi, car il s'inquiète pour Kyôko : en effet, il pense, quand Kôichi essaie la protéger, qu'il tente de la toucher, et la harceler sexuellement. Kôichi se moque un peu de lui, lui laissant croire qu'il pourrait être le traître pour l'inquiéter, ce qui fonctionne, et le mène à se demander plus encore ce qui fait qu'il soit si attaché à Kyôko.

Trivia Modifier

  • Son nom de famille, Kizakura, veut dire "fleur de cerisier jaune", ce qui peut être une référence à la couleur de ses cheveux, ou à une marque de saké, correspondant à son amour pour l'alcool. Son prénom, Kôichi, peut vouloir dire "premier officiel" ou "premier prince", ce qui peut être une référence à son rôle auprès de Kazuo Tengan comme constructeur de la Future Foundation.
  • Le doubleur anglais de Kôichi, Kaiji Tang, est aussi la voix de Yasuhiro Hagakure dans Danganronpa : Trigger Happy Havoc et de Gonta Gokuhara.
  • Bien que dans Danganronpa 3 - Désespoir, Koîchi porte un chapeau blanc et noir et un gilet noir, sur certains dessins officiels ces éléments noirs sont oranges.