FANDOM


Junko Enoshima
Real Junko
Infos
Kanji江ノ島 盾子
RomajiEnoshima Junko
TitreUltime Fashionista
Ultime Analyste (vrai talent)
Ultime Désespoir
SexeFemme
Anniversaire24 décembre
Taille169 cm
Poids45 kg
StatutDécédée
FamilleMukuro Ikusaba (Grande soeur jumelle; décédée)
Débuts
JeuxDanganronpa : Trigger Happy Havoc

Danganronpa 2: Goodbye Despair Danganronpa: Another Episode: Ultra Despair Girls (Mentionné)

AnimeDanganronpa: Trigger Happy Havoc - The Animation
MangaN/C
NovelDanganronpa/Zero
Voix
Voix JaponaiseMegumi Toyoguchi
Voix AnglaiseErin Fitzgerald

[Attention: Spoilers dès le début de l'article! Plus exactement, dès la 2ème phrase de cet article.]

Junko Enoshima (江ノ島盾子 Enoshima Junko) est un personnage de Danganronpa : Trigger Happy Havoc. Elle est la vraie antagoniste de l'histoire et possède le titre d'Ultime Fashionista (超高校級の「ギャル」Chō Kōkō Kyū no "Gyaru"). Elle est également la fondatrice d'Ultime Désespoir (超高校級の「絶望」). C'est la sœur cadette de Mukuro Ikusaba et se déguise sous une autre identité de Ryouko Otonashi; et donc possède aussi le talent d'Ultime Analyste.

Elle revient dans Danganronpa 2: Goodbye Despair en tant qu'Intelligence Artificielle et virus. Elle était celle ayant saboté le Programme du Nouveau Monde.

Dans l'Another Episode on apprend que c'est elle qui à crée les Warriors Of Hope pour trouvé un successeur qui d'après Monaca pourrais étre Komaru Naegi.

Elle apparaît également dans Danganronpa 3: The End of Kibōgamine~Side Despair, On la voit avec sa soeur, Mukuro Ikusaba, prête à faire plonger le monde dans le désespoir.

ApparenceModifier

Junko est grande et svelte. Elle a des yeux bleus et de longs et épais cheveux blonds attachés en couettes, avec des barrettes Monokuma (l'un entièrement blanc et l'autre entièrement noir). Elle porte un cardigan noir sur une chemise blanche négligemment boutonnée, ce qui laisse apparaître son soutien-gorge, et porte de nombreux accessoires comme sa cravate noire, blanche et rouge. Junko porte également une mini-jupe rouge et des bottes à lacets, ainsi que des faux ongles rouges. Son apparence et sa personnalité changent souvent d'un moment à l'autre, changeant parfois sa tenue (par exemple, la Junko "déprimée" verra des champignons pousser sur sa tête). Contrairement à Touko, elle garde les souvenirs de ses autres personnalités.

Dans le second jeu, elle est transformée en I.A. qui possède un corps gigantesque et un téléphone portable géant dont Junko se sert pour communiquer.

Elle a de plus grands yeux que sa sœur Mukuro, et une poitrine plus fournie.

PersonnalitéModifier

D'après Makoto, Junko est une jeune mannequin ayant conquis le public de manière fulgurante avec ses goûts extravagants. Junko voulait être un mannequin depuis l'enfance, mais avait également l'envie de tester de nouvelles choses. La personnalité et les manières de Junko sont instables. Lunatique, révélant des signes de psychoses, Junko balance entre les humeurs, incluant sa personnalité dite de "Monokuma", et d'autres possédant des complexes de dépression, de supériorité, d'autorité... En plus de cela, Junko était profondément obsédée par l'idée du désespoir, trouvant que cela était l'émotion la plus appréciable, que ce soit d'en infliger à d'autres ou d'en souffrir elle-même.

HistoireModifier

Avant la TragédieModifier

Enfants, Junko et sa sœur Mukuro vivaient dans des conditions abjectes. Junko dit avoir regretté le moment de sa propre naissance, que cela avait été une erreur.

Junko commença une carrière de mannequin et devint rapidement une référence parmi la population japonaise; cela créa beaucoup d'attention, et selon Mukuro qui était déguisée en tant qu'elle, les seuls hommes intéressés par Junko étaient des "obsédés qui ne se souciaient pas vraiment d'elle". Elle entra plus tard à l'Académie avec sa sœur Mukuro. Junko se lia d'amitié avec ses camarades de la Classe 78, tout en échafaudant son plan de création d'Ultime Désespoir avec Mukuro. Les deux sœurs jumelles planifièrent le Lycée des meurtres afin de leur infliger du "vrai désespoir".

Avant la Tragédie, elle fut la responsable de la mort de plusieurs autres étudiants, dont un faisant partie du Comité d'Organisation et l'autre étant Isshiki Madarai. Pendant ce temps, elle testait des méthodes pour effacer la mémoire, et réussit à effacer la sienne avec l'aide de son ami d'enfance, Yasuke Matsuda.

Pendant un moment, elle vécut en tant qu'amnésique sous le nom de Ryouko Otonashi avant de finalement retrouver la mémoire, après avoir tué Yasuke dans une crise de désespoir.

Vie Lycéenne de l'Assassinat MutuelModifier

Junko travaillait en coulisses et contrôlait Monokuma pour causer de l'anxiété entre les étudiants et les forcer à s’entre-tuer. Elle enregistra tout ce qui se passait et mit en route la retransmission télévisée du programme comme une télé-réalité, afin que le public ressente lui aussi le désespoir de voir des Lycéens d'élite se tuer l'un l'autre. Junko décida, probablement sur un coup de tête, de tuer Mukuro, afin de "donner l'exemple" pour que les étudiants n'osent pas s’attaquer à Monokuma. Elle donna comme raison que Mukuro agissait d'une manière ne ressemblant pas du tout au déguisement de Junko qu'elle était sensée incarner. Les étudiants virent Mukuro mourir en pensant que Junko venait de mourir, car aucun ne se souvenait de l'existence de Mukuro. Cela écarta pendant un long moment Junko de tout souci quant à l'identité de celui qui contrôlait Monokuma.

Junko manipula et motiva les étudiants comme Celeste ou Mondo de s’entre-tuer pour son propre plaisir. Elle réalisa ensuite que Kyouko avait réussi à se glisser dans le bureau du principal et avait volé la clé pouvant ouvrir toutes les portes du lycée, ainsi que des informations sur Mukuro. Junko décida alors de briser ses propres règles et d'orchestrer un piège, en utilisant le cadavre de Mukuro. Elle réussit presque à tuer Makoto et à blâmer le faux crime sur Kyouko, des efforts en vain puisque Kyouko sauva Makoto au moment où Junko s'apprêtait à poignarder le Lycéen d'Elite de la Chance. Makoto décida de passer sous silence le mensonge de Kyouko durant le Tribunal de Classe quand Kyouko annonça qu'elle n'avait pas pu entrer dans sa propre chambre.

Junko n'eut pas le choix que d'accuser Makoto. Cependant, l'exécution de Makoto fut interrompue par l'intervention d'Alter Ego qui l'envoya dans la déchetterie de l'école. Monokuma se moqua des étudiants et leur affirma que si Makoto avait survécu à son exécution, rien ne garantissait que sa chute ni son séjour dans la déchetterie ne lui serait pas fatale.

Mais c'était sans compter sur Kyouko sautant également dans le gouffre donnant sur la déchetterie pour le sauver. Junko fut acculée quand Makoto et Kyouko revinrent dans le gymnase pour lui poser un ultimatum. Elle fut forcée d'accepter un nouveau Tribunal, mais sans se faire de souci, sûre et certaine qu'ils ne pourraient supporter l'idée que la Tragédie avait détruit le monde extérieur.

Durant le dernier Tribunal de Classe, Makoto et Kyouko tirèrent la conclusion que Junko était la marionnettiste de cette mascarade, le cerveau derrière le Lycée des Meurtres. Elle confirma les suspicions des derniers étudiants - qu'elle leur avait effacé des souvenirs d'au moins deux ans. Elle soumit alors un vote entre l'idée abstraite de l'Espoir, et son propre Désespoir, où tous les étudiants vivraient leur vie entre les murs de l'Académie, en sécurité - sauf Makoto, qui recevraient l'Ultime Exécution.

Makoto rassura les étudiants ayant survécu qu'il existait bien un futur en dépit des difficultés, et ainsi les convainquit de voter l'Espoir, condamnant Junko à l'Ultime Exécution.

Au départ livide quand les résultats furent annoncés, Junko fut soudainement incroyablement ravie de pouvoir goûter à son Désespoir pour la dernière fois. Elle accepta sa mort avec plaisir, mais pas avant de jeter vers les étudiants restants le boîtier qui ouvrirait la porte centrale donnant vers l'extérieur.

ExécutionModifier

Article détaillé : L'Ultime Exécution

EpilogueModifier

Après son exécution, de nombreux membres d'Ultime Désespoir se suicidèrent. Les quinze survivants découpèrent les restes de son cadavre pour se les attacher à leurs propres membres; l'exemple notable de Nagito, qui scia sa main gauche et la remplaça avec celle de Junko, bien qu'elle ne puisse bouger.

Danganronpa 2: Goodbye DespairModifier

Avec le retour de Monokuma sur l’île Jabberwock, Junko I.A. revint également en infiltrant le système de réalité virtuelle du Programme du Nouveau Monde afin de détruire la Fondation du Futur et de s'approprier les corps des membres d'Ultime Désespoir. Ce plan échoua cependant grâce aux efforts de Hajime.

Danganronpa another episode: Ultra Despair girls. Modifier

Elle est à l'origine des warriors of hope et espérait que Monaca trouve le successeur qui amènerait le desespoir dans le monde comme Junko.

RelationsModifier

Mukuro IkusabaModifier

Mukuro est la soeur jumelle de Junko. Tandis que Mukuro se souciait et aimait énormément sa soeur cadette, Junko n'en avait absolument pas et ne la voyait que comme un pion censé obéir à ses ordres. Elle ne montrait aucune affection envers elle ni d'inquiétude et n'eut pas la moindre hésitation à la tuer lorsque Mukuro endossait son rôle dans le Lycée des Meurtres. Paradoxalement, il est dit qu'elle l'aimait vraiment, et que sa trahison n'était qu'une manière de les plonger toutes deux dans le vrai désespoir, bien qu'elle n'eut jamais compris que la définition que Mukuro avait du désespoir était bien différente de la sienne.

Yasuke MatsudaModifier

Yasuke et Junko étaient des amis d'enfance. A  un moment particulier de leur vie, Yasuke perdit sa mère à cause d'une maladie lui ayant effacé sa mémoire. Pour le consoler, Junko construisit un château de sable époustouflant, durant plus d'un mois, attirant des centaines de personnes. Un jour, le château fut détruit, et Yasuke se mit à la recherche du coupable. Junko vint alors lui dire en riant que c'était elle qui l'avait détruit, pour s'amuser.

Junko et Yasuke s'aimaient, d'une manière très différente l'un l'autre, Junko expliquant qu'il était "la personne la plus importante" pour elle. Yasuke la protégeait, ainsi que Mukuro, et s'impliqua dans leur plan en effaçant la mémoire de Junko et créant la personnalité de Ryouko Otonashi.

TriviaModifier

  • Junko veut dire "bouclier" et "enfant", tandis qu'Enoshima peut signifier deux choses.
    • Enoshima peut littéralement signifier "l'île de la baie" ou faire référence à l'île au large de la préfecture de Kanagawa.
  • Son Talent dans la version Japonaise est Gyaru, qui est une manière de prononcer le mot "Girl".
  • Sa voix change plusieurs fois durant le dernier Tribunal afin de représenter chacune de ses personnalités.
  • Une de ses poses fait référence à Dio Brando de Jojo's Bizarre Adventures; elle dit également sa très célèbre phrase, "Inutile, inutile, inutile", durant un Machinegun Talk Battle.
  • En tant qu'antagoniste, Junko est, avec Monokuma, le seul personnage apparaissant dans les trois jeux et les deux romans.
  • On ne sait toujours comment son corps a réussi à rester intact durant son exécution, et comment les membres survivants d'Ultime Désespoir réussirent à extraire des morceaux de son corps en bon état sans être écrasés. Peut étre que en juillet des reponses s'apporterons.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.