FANDOM


Celestia Ludenberg
Danganronpa 716198
Infos
Kanjiセレスティア・ルーデンベルク
RomajiSeresutia Rūdenberuku
TitreUltime Parieuse
SexeFemme
Anniversaire23 Novembre
Taille164 cm
Poids46 kg
StatutDécédée
Famille
Débuts
JeuxDanganronpa: Trigger Happy Havoc
AnimeDanganronpa: Trigger Happy Havoc - The Animation
MangaDanganronpa: The Manga
NovelDanganronpa: Trigger Happy Havoc IF
Voix
Voix JaponaiseHekiru Shiina
Voix AnglaiseMarieve Herington
 

Celestia "Celeste" Ludenberg(セレスティア・ルーデンベルク Seresutia Rūdenberuku), de son vrai nom Taeko Yasuhiro (安広多恵子 Yasuhiro Taeko) est un des personnages de Danganronpa: Trigger Happy Havoc.

Elle est l'Ultime Parieuse (超高校級の「ギャンブラー」Chō Kōkō Kyū no "Gyanburā"). Elle était une parieuse renommée qui a réussi à voler tout le monde de tout leur argent quand elle jouait aux jeux avec eux. En raison de sa nature, elle a reçu le titre de "Reine des Menteurs".

Elle a été révélée comme étant la coupable du troisième meurtre et exécutée par Monokuma.

Apparence Modifier

Celeste a une silhouette fine et la peau pâle. Elle a les cheveux noirs (dans le jeu ils sont bleu sombre profond) attachés en deux grandes couettes jumelles (qui sont apparemment des clip-on comme mentionné dans l'artbook), les yeux rouge sang, des boucles d’oreilles d’or et du vernis à ongles noir. Celeste porte une tenue de style Gothic Lolita, composée d’une chemise blanche à col, une veste noire avec des rubans blancs lacés le long de ses manches, fixé par un simple ruban sur sa poitrine pour laisser apparente sa cravate rouge avec un motif de papillon dessus et la taille de sa jupe, qui a beaucoup de niveaux et qui dispose de dentelles blanches. Elle porte des bas jusqu'en haut du genoux, noirs, avec un liserait de dentelle, des chaussures rouges vernies à sangle et à talons épais, un serre-tête en dentelle semblable à une coiffe de servante, une bague ressemblant à une griffe ou à un doigt d'armure en fer (qui rappelle une certaine bague par Vivienne Westwood) sur son index. Assurément, elle ressemble à une princesse sombre, et paraît mystérieuse et élégante comme une Lady.

Personnalité Modifier

Parieuse expérimentée, Celeste semble calme et rusée par nature. Elle possède la capacité de manipuler les autres dans ses enchères et peut mentir avec un visage impassible. Elle utilise ces capacités en piégeant Hifumi pour qu’il tue Taka et en trompant également les autres étudiants pour la majeure partie du Chapitre 3.

Celeste se révèle être assez intelligente, se référant à plusieurs aspects de la théorie du jeu comme le Dilemme du Prisonnier ou le Jeu à Somme Nulle, mais son irritabilité fait surface quand quelque chose ne se passe pas comme elle le suppose.

HistoireModifier

Avant la TragédieModifier

On en sait peu sur la vie de Celeste avant qu’elle ne soit "emprisonnée" à l’Académie Kibougamine. Cependant, ses interactions avec Makoto durant ses free time, on peut découvrir que Celeste pariait durant la majeure partie de sa vie, et qu’elle n’a pas entendu le terme "perdre" pendant un long moment. Elle raconte comment elle a remporté de nombreux jeux, mais ceux dont sa propre vie était l’enjeu, mais a réussie à gagner malgré tout. Celeste révèle également qu’elle avait pour habitude de se rendre dans un café (avec un propriétaire qui ressemblait un peu à Hifumi), où elle profitait de son thé royal au lait préféré.

Vie Lycéenne de l'Assassinat MutuelModifier

Tout comme les autres étudiants, Celeste s’est réveillée pour se retrouver prise au piège à l’intérieur de l‘enceinte de l’école, à son mécontentement. Elle semble s’adapter rapidement aux nouvelles conditions, affirmant que c’est la seule façon de survivre, et suggère que les autres fassent de même.

Lorsque Monokuma présente le premier "mobile" à chaque élèves dans les séquences personnalités sur les CD, Celeste est horrifié par ce que montre son CD (Mais refuse de dire exactement ce qu’elle a vu, ce qui n’est jamais révélé). Elle aide les autres élèves à résoudre le premier cas après la mort de Sayaka et Mukuro (Alors déguisée en Junko).

Le secret de Mondo OowadaModifier

Makoto rencontre d’abord Celeste et les autres dans la cafétéria, avec son habituel visage impassible, elle est en mesure de manipuler Hifumi, pour qu’il lui fasse une tasse de son thé royal au lait. Mais elle a perdu son sang-froid et lui a crié dessus quand il s’est trompé la première fois.

Celeste joue un rôle clé au Chapitre 2, ayant rencontrée Chihiro dans la salle de stockage avant la mort de celui-ci. Au cours de cette rencontre, Celeste remarque que la tenue de sport bleue de Chihiro était partiellement suspendue hors de son sac, qu’il enfourre ensuite à l’intérieur avant de partir à la hâte. Cela se révèle ensuite être un élément majeur dans la détermination de l’assassin de Chihiro.

L'avidité de la Reine des Menteurs se relève et tombeModifier

Après l’exécution de Mondo, Celeste fait partie des élèves qui assistent à la présentation de Monokuma d’une tonne d’argent (10 milliards de yen) qui sera offerte à quiconque serait "diplômé" de l’académie. Succombant à sa propre avidité, Celes planifie de commettre elle-même un meurtre pour qu’elle puisse obtenir cet argent juste pour fuir ce cauchemar, tout en ignorant la survie de ses propres camarades. Pour amorcer son plan, Celeste prend Alter Ego, l’IA développée par Chihiro avant sa mort, et le cache pour causer de la confusion et contrarier à la fois Hifumi et Taka. Utilisant leur conflit à propos d’Alter Ego comme première étape de son plan, Celeste fait d’Hifumi son complice (Et lui dit qu’elle agira comme le sien) en disant que Taka a pris Alter Ego, et qu’il avait l’intention de la tuer (Hifumi). Hifumi la croit et les deux commencent à conspirer. Ils piègent Hiro en l'assommant et en lui faisant porter un costume de robot. Celeste organise la "mort" d’Hifumi après que Taka soit tué, se débrouillant pour tromper les autres en cherchant la personne suspecte portant un costume de robot. Après qu'Hifumi se déplace lui-même avec le corps de Taka jusqu'à la salle d’art, Celeste se retourne contre lui et le tue, comme elle avait prévue de faire depuis le début.

Pendant le procès de classe, Celeste incite les autres à déclarer Hiro (Le dernier indice d’Hifumi avant sa véritable mort) comme étant le coupable derrière les deux meurtres comme le costume de robot lui était adapté à sa taille. Cependant, Byakuya, Makoto et Kyouko voient au-delà de ses mensonges et parviennent à prouver l’innocence d'Hiro. Même avec des preuves l'ayant acculé, Celeste refuse d’admettre (Change sa personnalité polie en son inhabituel manie grossière), et refuse à plusieurs reprise la question de Makoto à propos de son vrai nom et continue d’affirmer qu'Hiro est le coupable de ce troisième procès, car elle n'a jamais révélée son vrai nom depuis leur première rencontre. A la fin cependant, sa dernière bataille est prouvée comme étant futile comme Makoto mentionne son ElectroID (Le vrai nom est affiché dans l'ID de chaque élève) et laisserait sa garde baisser et cette seule preuve la conduirait à sa chute. Comme elle vient enfin à la potence et que Monokuma révèle son vrai nom comme étant Taeko Yasuhiro, Celeste leur dit enfin et avoue ses crimes avant d’affronter son exécution, déclarant qu’elle veut mourir "gracieusement". Elle donne à Kyouko la clé du casier dans lequel se trouve Alter Ego, dit adieu à ses camarades de classe et est traînée par Monokuma vers son exécution par la suite.

ExécutionModifier

Article détaillé : L'Autodafé de la Sorcière de Versailles

RelationsModifier

Hifumi YamadaModifier

La relation entre Hifumi et Celeste consiste principalement en elle lui donnant des ordres.

Un excellent exemple de cela est lorsque Hifumi a fait du thé pour Celeste, seulement pour qu'elle anéantisse la tasse sur le sol, affirmant qu’elle ne boit qu'un certain thé au lait. Cela prend ensuite une plus grande ampleur comme Celeste le manipule pour le meurtre de Taka avec l'hypothèse de s'échapper de l'académie avec elle utilisant une photo d'Alter Ego dans la chambre de Taka pour provoquer sa colère; cependant, elle le trahit par la suite en le tuant d'une manière similaire, puis fait accuser Hiro.

TriviaModifier

  • Le nom "Celestia", ou ça version légérement plus courte "Celeste", est un prénom d'origine latine signifiant "céleste".
  • Le soi-disant nom de famille de Celeste, "Ludenberg", est le plus probablement une combinaison de verbe latin "ludere", signifiant "jouer", avec le suffixe commun pour les noms de famille allemands "-berg", qui signifie "montagne" - rendant ainsi le nom de famille avec lequel se présente Celeste conforme à la fois à son titre et à sa fausse affirmation selon laquelle elle est d'origine allemande.
  • Le prénom réel de Celeste, Taeko (多恵子), signifie à peu près "enfant béni avec d'innombrables bénédictions" - le rendant assez approprié pour Celeste, qui considère sa chance comme extraordinaire et admet même à un moment donné que la raison de son succès en tant que parieuse est en partie due à de la chance pure.
  • Le nom de famille réel de Celeste, Yasuhiro (安広), signifie littéralement "calme et spacieux". Il pourrait également faire allusion à une expérience malheureuse, comme un autre sens pour le caractère 安 est "bas de gamme" ou "faible" - ce qui rend très clair pourquoi Celeste, qui s'efforce d'apparaître comme une personne cultivée et qui prétend même être la fille d'un aristocrate européen, est embarrassée de son nom de famille et évite de le révéler.
  • Celeste affirme que son rêve est de vivre dans un somptueux château et d’être servie par de beaux jeunes hommes habillés en vampire.
  • Celeste admet qu’elle a une fois réussi à accumuler plus de 10 milliards de yen par les jeux d’argent.
  • Malgré qu’elle veuille être une personne cultivée, Celeste admet qu’elle aime le gyoza.
  • Dans certains de ses free time, elle fait référence à quelques séries de jeux d’argent :
    • Elle déclare qu’elle a joué au mahjong contre "un vieil homme riche fou" et un "garçon aux cheveux d’argent", faisant référence à la série de manga Akagi.
    • Elle a remportée un tournoi de shogi contre "une domestique inhabituelle", faisant référence à la série de manga 81diver.
    • Elle affirme que la situation la plus dangereuse dans laquelle elle s’est trouvée était Le Roi Menteur, dans lequel elle a joué contre une paire inhabituelle consistant en "une fille bêtement honnête" et "un arnaqueur expert", faisant référence à la série de manga Liar Game.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.